Cigarette électronique – Ce qu’il faut savoir !

Vous ne pouvez pas être passé à côté du sujet télévisuel de cette fin d’été. Suite à l’article de 60 millions de consommateurs paru dans le numéro de septembre concernant la e-cig, avec un titre pour le moins inquiétant :

« Pas si inoffensive, la cigarette électronique !

Les cigarettes électroniques peuvent émettre des composés potentiellement cancérogènes en quantités significatives. C’est ce que révèlent nos analyses, réalisées selon un protocole inédit. Les résultats de cette étude invitent, a minima, à un contrôle plus strict de ces produits qui font fureur. »

Le pavé est lancé, en quelques heures toutes les télévisions se sont emparées du sujet, énorme Buzz médiatique sur le fait que la cigarette électronique serait CANCÉRIGÈNE d’après une étude révolutionnaire et avant-gardiste de 60mdc. Je fume depuis maintenant 20 ans et je me suis laissé tenté par ce nouveau produit qu’est la cigarette électronique cet été.

 

TEST DU PRODUIT EGO-C Joyetech

ego-c+stadust

Après avoir testé les PATCHS sur ordonnance à 70 euros le traitement pour 1 mois (1 Traitement d’un mois remboursé par la sécu par an), le résultat était plus que mitigé, grosse envie de fumer lorsque je me retrouvais en soirée autour d’un apéro et des amis qui fumaient presque tous ! (Limite envie  de rouler le patch et de le fumer!). Bilan, c’est bien joli, c’est cher mais on est toujours en manque du geste et de l’action d’avaler et de recracher de la fumer !

Pour ce qui est de la e-cig, j’ai testé des modèles ressemblants à une vrai cigarette mais sans résultats ! Je n’ai pas du tombé sur les bons modèles ? Le goût n’était pas vraiment au rendez-vous et je n’étais toujours pas convaincu. J’ai alors commandé deux batteries EGO-C 650 mAh (La cigarette EGO-C d’origine fuit! c’est une horreur et avec les bouchons en silicone, plus de fuites mais méchant goût de cramé !), un chargeur et des Clearomizers CE5 (démontables) de chez Vision … Résultat : 1 mois et demi sans cigarette et avec un paquet de clopes juste sous mon nez (que je n’avais pas terminé!). Franchement, j’étais fier d’avoir réussi à arrêter de fumer aussi facilement. !

 

CONSÉQUENCES DE L’ARTICLE DE 60Mdc

02-60mdc

Je pars donc en vacances avec une e-cigarette, fière de ne plus fumer depuis 1 mois. À la sortie de l’article de 60 Millions de consommateurs, je me suis fait dévisager sur les terrasses de café, sur la plage, dans la rue. J’ai même entendu des petites phrases du type « Il a pas vu la télé celui là! », « C’est aussi dangereux voir plus que la clope ce qu’il a dans la bouche ! », etc !!!
Le regard des autres est incroyablement difficile, on a de suite l’impression de fumer de la cocaïne en liquide !
J’ai compris en passant devant un kiosque à journaux … J’ai même failli acheter un paquet de clopes grâce à leurs affirmations assassines !
Bravo ! 60 mdc a réussi en un article à faire passer son magazine (qui se devait d’être objectif) en un véritable torchon bien plus critiquable que « voici » ! Car ici, on parle de santé publique !

60mdc-ecigCe qui est reprochable à cet article, ce n’est pas vraiment son contenu. C’est d’une part que la méthode révolutionnaire pour atteindre ces résultats n’a jamais été réellement dévoilé alors comment vérifier ces affirmations ? D’autre part, 60 Mdc est habitué à trouver des substances dangereuses et cancérigènes dans la plupart de nos produits de consommation courante (Sodas, peinture des jouets Mattel au plomb,  conservateurs etc …) mais que ces produits, on peut les arrêter immédiatement (car pas de dépendance) et surtout, ils ne sont pas un substitut au poison qu’est le TABAC, qui tue 66000 personnes chaque année en France.

60 Mdc attaque directement la e-cig ! C’est un peu bizarre, il ne s’attaque pas à une marque mais au produit lui même ! Étonnant pour un magazine de consommateur ! Où est le comparatif sur les batteries, les différents types de Clearomizer ?  Il est vrai que certaines marques sont douteuses, c’est pourquoi la mise en place d’un contrôle et d’un label qualité est souhaitable. Mais pourquoi s’acharner de cette manière sur un nouveau produit en généralisant à toute les cigarettes électroniques ? Le corps médical est unanime, la cigarette électronique est beaucoup moins dangereuse que le tabac, alors pourquoi tout ce remue-ménage ?

Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable. Cet article utilise volontairement des termes qui font peur :

– Le formaldéhyde :

C’est une substance naturelle, produite par le métabolisme de l’organisme humain. D’après le Dr Farsalinos 60 Mdc mais en avant des produits aux noms qui font peur sans raison.
http://www.ecigarette-research.com/web/index.php/2013-04-07-09-50-07/122-german-cancer-research-center-and-the-case-of-formaldehyde-in-e-cigarettes-countless-mistakes-impressive-misinformation

– L’acroléine :

Elle n’est émise qu’à des températures beaucoup plus élevées (+ de 200°c) que celles produites par l’e-cigarette (60°C), ce qui pourrait se produire si l’atomiseur est sale / usé / mal alimenté en liquide ; elle se manifeste alors par une odeur nauséabonde. Il est possible que cette substance est été décelé après avoir fait fonctionner des cigarettes électroniques à vide !

– L’acétaldéhyde :

Il serait curieux qu’aucune trace d’acétaldéhyde ne soit détectée : le corps humain l’expire naturellement.
http://hero.epa.gov/index.cfm?action=reference.details&reference_id=989514

– Les métaux lourds :

D’après le professeur Farsalinos, Chercheur au centre de chirurgie cardiaque Onassis à Athènes et au Medical Imaging Research Center, University Hospital Gathuisberg de Louvain-Belgique. Il est activement impliqué dans la recherche sur la sécurité et le profil de risque des e-cigarettes :
 « la déclaration que du chrome a été trouvé dans la vapeur de la e-cigarette. Comme je l’ai mentionné dans un commentaire passé, seul le chrome hexavalent est toxique. L’article ne précise pas si le chrome trouvé était hexavalent ou non. Non seulement les autres formes du chrome sont non toxiques, mais en fait il s’agit d’un métal essentiel pour l’organisme humain. Il est présent dans des suppléments alimentaires largement utilisés et approuvés et peut avoir des effets bénéfiques sur plusieurs fonctions du corps humain. Bien sûr, les gens sont terrorisés quand ils entendent parler de chrome, mais la vérité est que seulement le chrome hexavalent est toxique, et cela doit être précisé. »

N’oublions pas que le spectateur classique va certainement préparer à manger, discuter avec sa famille, il ne retiendra du reportage télévisé que les grosses lignes : CANCER = CIGARETTE ÉLECTRONIQUE = MÉTAUX LOURD = DANGER puis après extrapolation : TABAC = CIGARETTE ÉLECTRONIQUE.

Pour plus d’informations sur ce sujet, il suffit de se rendre directement sur la page Facebook de 60 millions de consommateurs ou de nombreuses réactions et liens ont été posté :

https://www.facebook.com/60millionsdeconsommateurs?filter=2

 

UFC QUE CHOISIR
vs 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS

03-ufc-vs-60mdc

La plupart des scientifiques, Tabacologues, Pneumologues, Cancérologues s’indignent devant ces résultats, en France mais aussi dans le monde ! Ce qui est comique dans cette histoire, c’est que le magazine UFC QUE CHOISIR sort lui aussi un article dans son numéro de septembre qui est en opposition flagrante avec les dires de 60 Millions de consommateurs :

Les liquides utilisés dans les cigarettes électroniques sont composés entre 90 et 95% de propylène glycol et de glycérine végétale.

« Ils servent à former la vapeur. Ils sont utilisés comme additifs dans l’industrie alimentaire, pour éviter le dessèchement de la brioche en sachet, homogénéiser des sauces ou encore diluer des arômes. On les trouve aussi dans des crèmes cosmétiques ou pharmaceutiques. Ingérés ou appliqués sur la peau, le propylène glycol et la glycérine ne suscitent pas d’inquiétude. La diffusion ponctuelle dans l’air n’est pas problématique non plus, du moins pour le propylène glycol : il sert à produire de la fumée blanche lors de concerts. (…)Les seuls tests réalisés l’ont été sur des animaux. L’un d’eux est mentionné par l’Environmental Protection Agency (EPA), aux États-Unis, et montre l’absence de toxicité chez des bêtes ayant respiré pendant 18 mois de l’air chargé en propylène glycol. En France, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnels (INRS) cite une expérience au cours de laquelle des rats ont respiré de fortes doses de propylène glycol pendant 13 semaines, sans autre effet qu’une irritation du nez. »

Toujours selon l’article de UFC QUE CHOISIR :

  • Il y a du propylène glycol dans les inhalateurs utilisés pour les maladies respiratoires
  • On a trouvé des substances toxiques dans les liquides pour e-cigarettes : Mais elles n’ont été détectées qu’à l’état de traces, à un niveau comparable à celui relevé dans les patchs et les gommes à la nicotine. Le taux dans les cigarettes Marlboro est plus de 1 000 fois plus élevé
  • La vapeur de ­l’e-cigarette n’est pas toxique
  • Il vaut mieux vapoter que fumer
  • L’entourage est exposé au vapotage passif, des analyses ont retrouvé de la nicotine dans le sang et les urines de personnes exposées à la cigarette électronique, mais en moindre quantité qu’en cas d’exposition au tabac

Pour plus d’informations, je vous conseil de lire cet article directement sur le site de l’UFC Que Choisr

 

CONFLIT(S) D’INTÉRÊT(S) ?

La grande question qui vient maintenant, c’est Pourquoi nos deux principaux magazines de consommateurs en France ne sont pas d’accord ?

UFC QUE CHOISIR est un magazine indépendant alors que 60 millions de consommateurs est subventionné par l’état, l’Institut National de la Consommation (qui publie « 60 Millions ») étant sous la tutelle du ministre chargé de la consommation. Tous les membres de son CA sont désignés par divers ministères.

UN PROBLÈME POUR L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

04-pharm

L’état Français a commandé une étude sur la e-cig suite à son engouement (1 millions d’utilisateurs en France mais ce chiffre ne cesse d’augmenter !) Le professeur Dautzenberg a été chargé de réaliser cette étude, il est pneumologue et président de l’Office français de prévention du tabagisme. Ce Professeur était autrefois le rédacteur en chef d’une revue trimestrielle dédiée aux professionnels de la santé, « Sevrage-tabagique-pratique ». L’unique annonceur de ce magazine est Nicorette, la célèbre marque de pastilles destinée au sevrage tabagique produite par Pfizer. De plus, il est invité à de nombreux congrès par la société pharmaceutique américaine, ainsi que par Novartis Santé Familiale, Pierre Fabre Santé et GSK. Les recommandations du Professeur Dautzenberg sembleraient relever du conflit d’intérêt avec sa prise de position contre la ecig au profit des médicaments de sevrage tabagiques. Pour en savoir plus …

La ministre de la santé Marisol Touraine, qui a commandé cette étude justifie sa décision par le principe de précaution mais elle est loin d’être neutre. En effet, Marisol Touraine faisait partie du Club Avenir de la santé jusqu’en 2009.  Or ce groupe de pression est financé par le laboratoire GlaxoSmithKline qui produit…les patchs à la nicotine de la marque Niquitin. En savoir plus …

À lire également, l’article de Paris Match « Les experts sont des dangers pour la santé publique« 

Il semble évident que les laboratoires pharmaceutiques veulent soit faire la peau à la cigarette électronique, soit s’en emparer et avoir le monopole sur la vente des E-Liquides ! Parlerons nous de Cancer ou de métaux lourd lorsque l’on vendra la e-cig en Pharmacie ?

Nous en somme donc à 1 conflit d’intérêts supposé … Avec le même principe, Le jour ou Monsanto financera des campagnes politiques, 60 millions de consommateurs sera le premiers à dire que le Bio est potentiellement cancérigène car ils auront trouvé des traces de monoxyde de carbone sur une feuille de salade déposée durant 3 jours sur une autoroute !

UN PROBLÈME POUR L’ÉTAT

05-etat

2ème problème : Que se passerait-il si les 14 millions de fumeurs en France arrêtaient tous de fumer en 6 mois ?

Et là, l’État ne serait pas content du tout, car le consommateur a le droit de se tuer, mais au moins faudrait-il qu’il se tue en reversant sa contribution à l’État (près de 80% du prix de la cigarette). Les recettes fiscales du tabac, c’est environ 12 milliards d’euros, 6% du budget de l’État. Pour en savoir plus …

47 milliards d’euros : C’est le coût social du tabac supporté par la collectivité (dépenses de santé, campagnes de prévention…) soit 3 % du PIB et l’équivalent de 772 euros par habitant chaque année ! Vu sous cet angle, c’est l’ensemble des citoyens Français qui sont concernés et pas seulement les fumeurs ! (ce calcul global inclut des coûts directs, c’est-à-dire la prise en charge sanitaire des pathologies attribuables au tabac, et des coûts indirects. Il s’agit des pertes de revenus, de productivité et de fiscalité liées à la morbidité et à une mortalité anticipée. Les dépenses de prévention et les incendies sont également comptés.) Pour en savoir plus …

Mais alors, si tout le monde arrêtait de fumer, l’état gagnerait de l’argent ?

OUI, les taxes du tabac n’arrivent pas à couvrir les dépenses sociales liées au tabac. Mais cela reste un raisonnement à courte vue ! Un gouvernement n’est là que pour 5 ans, son principal objectif et d’avoir des résultats à cours terme pour être ré-élu pour 5 ans … Un arrêt brutal du tabagisme en France ferait perdre des millions au gouvernement en place (On lui reprocherait d’avoir endetté le pays), le gain sur la santé ne serait perçu que plusieurs années (voir décennies) plus tard. Et tout le bénéfice de cette réforme viendrait aux gouvernements suivants !

L’ÉTAT ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

liberte-presse2013

Pour mettre sur le marché de nouvelles taxes, il faut avant tout, préparer l’opinion publique en lançant quelques articles assassins dans des magazines comme 60 millions de consommateurs, relié par la télévision.

  • Si tu mets de l’huile dans ton moteur, ton moteur va casser !
  • Si tu ne te vaccine pas contre le H1N1, Tu vas attraper un virus « potentiellement mortel » comparable à l’Ebola ! Le Bri­tish Me­di­cal Jour­nal et une com­mis­sion par­le­men­taire du Conseil de l’Eu­rope dé­noncent : les re­com­man­da­tions de l’OMS sur l’uti­li­sa­tion des an­ti­vi­raux ont été pré­pa­rées par des ex­perts ap­poin­tés comme consul­tants par les fa­bri­cants des an­ti­vi­raux, Roche et GlaxoS­mi­thK­line (Tiens ! j’ai déjà entendu ce nom !). En savoir plus …

La Télévision suisse romande a diffusé en juin 2009 un documentaire traitant du pouvoir du président de l’époque sur les médias français, usant de la peur et de sanctions pour les contrôler (Ce reportage a été censuré en France ! Vous pouvez le visualiser ici).
D’après Jean-François Juillard, secrétaire général de RSF international, la France est devenue le premier pays européen en termes de perquisitions dans les rédactions et de journalistes mis en examen ou placés en garde-à-vue.
Le 25 août 2005, le magazine Paris Match réalise ses meilleures ventes de l’année en publiant en couverture la photo de Cécilia Sarkozy en compagnie de son futur mari, le publicitaire Richard Attias, à New York. Arnaud Lagardère, propriétaire du magazine et ami personnel de Nicolas Sarkozy, n’est prévenu de la couverture qu’une fois le magazine imprimé. La direction du groupe Lagardère entre alors en conflit avec Alain Genestar, directeur de la publication du magazine, et finit par le licencier un an plus tard en juin 2006. Ce licenciement, survenant après vingt années passées à la rédaction, conduit à un arrêt de travail de ses collègues, en guise de protestation, le 29 juin 2006, ces derniers estimant que la décision était liée à « des raisons politiques ».

Oui, mais l’on pourrait alors dire que ce problème était présent avec l’ancien gouvernement mais pas avec le nouveau ?

Pour ce qui est de la liberté de la presse, la France est placée cette année en 37ème place par reporters sans frontières (4 places plus bas, notre beau pays était classé en orange : Problèmes de liberté de la presse sensibles!). Nous sommes toujours dans le bas du classement Européen (mais devant l’Italie qui se place juste devant Hong Kong) Ce qui prouve que nos journalistes subissent des pressions … Donc l’hypothèse d’une commande par l’état d’un article dans un magazine (60 mdc) financé par l’état n’est pas si « fantaisiste » que ça ! Classement Reporters sans frontières 2013

À lire également cet article de Télérama : Alain de Pouzilhac quitte la présidence de l’Audiovisuel extérieur de la France : « La nouvelle équipe au pouvoir a décidé, pour bloquer la fusion en marche, de ne pas attendre la fin du mandat d’Alain de Pouzilhac, au printemps 2013. François Hollande, du coup, ne tient pas deux promesses : 1) pas de chasse aux sorcières ; 2) pas de nomination directe d’un président de l’audiovisuel public. »

La remplaçante de Alain de Pouzilhac, Marie Christine Saragosse, Sous directrice des opérateurs audiovisuels et de la presse puis directrice-adjointe à la direction de l’action audiovisuelle extérieure du ministère des Affaires étrangères de 1993 à 1997, a été nommée en septembre 2012, sur proposition de François Hollande, Présidente de l’Audiovisuel Extérieur de la France. Pourquoi ne pas laisser le CSA choisir lui-même le successeur de M. de Pouzilhac ? Le choix du CSA aurait-il été le même ? (sans la « demande d’avis » du chef de l’état)

 UN PROBLÈME POUR L’INDUSTRIE DU TABAC

06-tabac

ANP_Autopsie_webLe troisième opposant farouche à la cigarette électronique, c’est bien évidemment l’industrie du tabac ! Six millions de personnes meurent chaque année dans le monde des conséquences de la consommation du tabac ou de l’inhalation de fumée. Ce marché représentait en 2011 un chiffre d’affaires de 742 milliards de dollars.

 » Par rapport au mois de juillet 2012, les ventes de cigarettes diminuent de 5 % alors que celles de tabac à rouler sont encore en hausse (+ 11 %). Les ventes de traitements pour l’arrêt du tabac, tout comme l’activité des consultations en tabacologie, reculent. » Pour en savoir plus …

Deux raisons à ces chiffres, les taxes plus importantes font basculer les fumeurs vers des produits moins coûteux (Tabac à rouler), mais il y a également une baisse des traitements ! La e-cig n’y est elle pas pour quelque chose ?

L’industrie du tabac ne peut plus faire de publicité, mais elle utilise l’argent de la publicité et a mis en place des réponses stratégiques de survie visant à coopérer avec des organismes de relations publiques et des cabinets d’avocats pour défendre ses intérêts. Et ce, que ce soit lors de procès intentés par des fumeurs malades ou pour contrer des rapports publiés dans les médias.
Elle a recruté et payé des scientifiques influents dans les réseaux politiques et médiatiques pour publier les résultats de recherches contradictoires, afin d’affaiblir la portée des découvertes d’experts reconnus. L’industrie évite 90% des projets de loi grâce à ses bonnes relations avec les milieux politiques. Elle finance la réélection de nombreux hommes politiques pour 32 millions de dollars dont 8 millions par P Morris entre 1989 et 1999. Pour en savoir plus …

Encore plus fort, le lobby du tabac a subventionné des labos français ! Pour en savoir plus …

L’arrivée de la cigarette électronique dérange ! Son inventeur chinois Hon Lik a déposé le brevet, la marque Philip Morris a voulu le lui racheter. Il a refusé, craignant que le géant du tabac enterre sa découverte. La Chine est désormais le leader mondial de la e-cig, elle fabrique tout, les composants, la batterie, l’atomiseur. Tout est assemblé à la main dans les usines du pays. A Shenzhen, poumon de la production, plus de 200 usines produisent chaque jour 70.000 e-cigarettes et plus de 1.000 tonnes de e-liquide, qui partent par cartons vers le monde entier ! C’est la révolution attendue de tous les fumeurs, mais c’est aussi une menace pour les grandes marques américaines ! En savoir plus …

 

CIGARETTE ÉLECTRONIQUE, MORT ANNONCÉE ?

07-essence

 Comme l’explique très bien, cet article paru dans l’Express :

On a connu, il y a quelques années, une histoire similaire. Des bricoleurs ont réussi à modifier leurs moteurs de véhicules pour pouvoir rouler à l’huile. Dans un premier temps les lobbies automobiles et pétroliers ont joué sur la peur en prétextant de risques avérés de casse moteur. Force est de constater qu’aucun utilisateur d’huile n’a serré son moteur.

Dans le même temps les instances européennes, après études, ont démontré que cette source énergétique pouvait être considérée comme propre. Pour autant l’État n’a pas fléchi et a fait de ces utilisateurs des contrevenants, car ils ne passaient plus à la pompe. Le socle de justification était le non-paiement de la TIPP ( Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers) alors que ni l’huile de friture ni l’huile végétale n’en sont des dérivés.

Devant l’aberration, la TIPP n’a pas tardé à changer de nom pour devenir TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Lire l’article …

 

Il semble évident que les prix des E-liquides vont s’envoler car ils seront taxés par l’état, par l’industrie Pharmaceutique, par l’industrie du tabac … Que se passera-t-il quand on sera obligé d’aller voir son généraliste pour aller chercher une e-cig ou un E-liquide en pharmacie ? Réponse possible : On rachètera des clopes classiques qui sont elles en vente libre !? On nous aura alors enlevé cette impression et cette fierté d’avoir réussi à arrêter de fumer nous-même ! On sera devenu des malades aux yeux de tous alors que les fumeurs seront libres ! 

Ce que l’état désire, c’est taxer la e-cig au même titre que la clope classique. On les fait fabriquer par les multinationales du tabac, les e-liquides par les industries pharmaceutiques… L’état ne perd pas d’argent si les fumeurs arrêtent de fumer et passent à la E-Cig surtaxée, l’état gagne de l’argent car il y a de moins en moins de frais pour guérir les victimes du cancer !  Les bureaux de tabacs ferment peu à peu, mais c’est pas grave ! On peut jouer à La Française des jeux sur internet ! Attention quand même à 60 millions de consommateurs, bon nombre de bureaux de tabac distribuent la presse écrite !

Il ne s’agit pas ici de protéger à tous prix un produit addictif (il y a quand même de la nicotine la dedans !) mais d’obtenir de la part des médias de vrais études, précises et citoyennes qui orienteront le consommateur vers des produits sains et l’aideront petit à petit à définitivement se débarrasser du tabac. La meilleure solution restant sans aucuns doutes pour les jeunes de ne pas fumer, ni vapoter ! Il faut également souligner au Vapoteur (Utilisateur de cigarette électronique) qu’il est important d’entretenir son matériel et d’éviter au maximum le goût de brulé qui peut arriver lorsque la tête de l’E-Cig est usagée, défectueuse ou pas correctement alimentée en liquide. ( Un produit issu d’une combustion n’est jamais très bon pour la santé ! )

On pourrait reprocher à 60 Millions de consommateurs d’avoir voulu faire un Buzz pour booster ses ventes, comme je le dis plus haut, ce magazine est habitué à desseller des substances nocives dans nos produits de consommation et on ne va pas s’en plaindre. Ce qui est regrettable, c’est qu’il on certainement mal jugé l’impact néfaste que leur article allait avoir sur un produit qui à ce jour reste une solution beaucoup moins dangereuse que le tabac. Bon nombre de vapoteurs utilisent des produits modifiés, les batteries reste des batteries ! Un comparatif sérieux sur les différents types de Clearomizers serait souhaitable, un autre sur les Mods, un autre sur les cigarettes électroniques jetables (test réalisé avec le même E-liquide) … puis des test croisés avec d’autres E-liquide et plusieurs Clearomizers … Ce type d’article serait très constructif pour le consommateur ! Et cette fois, il serait bien venu de publier l’ensemble de leur méthodologie.

Autre information qui m’a interpelé, celle de la position de la ligue contre le Cancer CONTRE la cigarette électronique. C’est le monde à l’envers ! Comment être contre le Cancer et être également contre un produit qui à le pouvoir de diminuer les Cancers en France ? J’avoue que je n’ai pas compris leur position ? Partons nous du principe qu’ils défendent leur business, ne détruisez pas notre Cancer Français sinon, on aura plus de boulot ? Où d’autres intérêt cachés sont encore en jeu ? Leur position sera t-elle complètement différente quand les E-Liquides seront vendus en Pharmacie ? Il serait préférable de garder une réserve avant de s’impliquer de la sorte, surtout quand on lit le nombre d’études dans le monde qui démontrent que la e-cig à des cartes à jouer contre le cancer du poumon qui tue chaque année environ 30 000 personnes. (360 000 nouveaux cas de Cancer chaque année en France)

Dernière petite précision, concernant les taxes à venir, tous les produits existant possèdent un seuil à ne pas dépasser au delà duquel ils peuvent entrainer la mort ! Zut, je viens de boire 8,3 litres d’eau, l’eau serait potentiellement dangereux pour la santé ! Vite madame la ministre, une taxe !

dangers

Cette histoire est passionnante si l’on veut bien s’y pencher ! Comment manipuler l’opinion publique grâce aux médias afin d’insérer de nouvelles taxes sur le marché ? Je vous laisse avec quelques articles à lire si le sujet vous intéresse !

Cigarette électronique : une étude pas très scientifique

La cigarette électronique ne doit pas être un médicament, selon les médecins

Le faux procès de la cigarette électronique

 Quand la cigarette électronique “cancérigène” devient médicament !

 60 millions de consommateurs serait potentiellement cancérigène !

Cigarette électronique : faut-il en avoir peur ?

Cigarette Electronique – E-cigarette – France inter

Tabac, ecigarette et accidents cardiovasculaires : une nouvelle étude scientifique

Cigarette électronique, grosse publicité négative

Les pneumologues défendent la cigarette électronique

60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS TUE

Cigarette électronique : le chiffon rouge de la peur

La cigarette électronique est utile et n’est pas dangereuse

Is French Study A Cynical Attempt to Smear Electronic Cigarettes?

La cigarette électronique aussi efficace que le timbre pour arrêter le tabac

Point sur la cigarette électronique et les risques de cancer

 

Dernière association à citer, celle de l’AIDUCE, l’Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique : AIDUCE . Tant que les lois ne sont pas encore votées, ce type d’associations restent les seules armes pour exprimer une opposition …

Aiduce

 

1

Commentaires

  1. e-liquide  janvier 9, 2016

    bien croustillant cet article!
    ca balance bien sur « 60M de consommateurs » entre autres : je partage .
    merci a vous

    répondre

Ajouter un commentaire